Location longue durée : est-on obligé d’avoir un apport ?

La location de longue durée est de plus en plus courante de nos jours. Cette formule s’adresse aussi bien aux professionnels qu’aux particuliers. Le principe consiste à louer un véhicule neuf en contrepartie d’un loyer mensuel. Comment ça marche ? Quelles sont les conditions pour bénéficier d’une location longue durée sans apport ?

Fonctionnement de la LLD

La location longue durée permet d’accéder à un véhicule de son choix dans l’immédiat moyennant le versement d’un loyer mensuel. La durée peut aller de 12 à 60 mois selon l’accord des deux parties. Les services d’entretien et le coût de l’assurance sont généralement à la charge du propriétaire. Par conséquent, il n’y a aucun supplément à prévoir. Dans certains cas, le prestataire s’engage à prêter une autre voiture au bénéficiaire en cas de panne.

Cliquer ici pour découvrir ce contrat à durée déterminée qui prévoit un kilométrage limité. De ce fait, la résiliation anticipée n’est pas envisageable même en cas de situation délicate. En cas de dépassement, le conducteur s’expose à des pénalités. Aussi, en cas de dommage, la facture risque de s’alourdir à l’échéance. On tient à noter qu’à la différence de la LOA, il n’est pas possible d’acheter la voiture à la fin de la location.

Apport : est-ce obligatoire ?

Aucun apport n’est nécessaire dans le cadre d’une LLD. Cependant, il peut arriver qu’un dépôt de garantie soit exigé au moment de la signature du contrat. Cette somme sert à couvrir les dégâts constatés à la remise des clés. Toutefois, si le véhicule est intact, le dépôt sera restitué. En somme, il n’est pas nécessaire de prévoir un investissement assez conséquent pour disposer d’un véhicule du dernier cri.

Les mensualités d’une location longue durée sans apport vont dépendre essentiellement de la valeur du véhicule, de la durée de la location, du nombre de kilomètres effectués, de l’assurance et des services optionnels. Afin d’éviter les déconvenues, il faut être très attentif aux différentes prestations comprises dans le tarif.

Bon à savoir !

Ceux qui optent pour la location longue durée sans apport ne sont pas propriétaires de la voiture. Ils gardent le statut de « locataires ». La carte grise sera alors au nom du loueur. Au cas où ils souhaiteraient prêter la voiture à une tierce personne, le nom de cette dernière doit figurer dans le contrat : elle devient une cocontractante.

Pendant toute la période de la location, le locataire peut demander une modification du contrat en fonction de ses besoins (une augmentation du kilométrage par exemple). Mais dans ce cas précis, il faudrait prévoir des frais additionnels.

Enfin, puisqu’il est quasi impossible de résilier le contrat avant le terme, il est conseillé d’opter pour une durée raisonnable. Sinon, en cas d’imprévu, vous serez contraint de payer une pénalité.