Trottinette électrique : y a-t-il un équipement obligatoire ?

La trottinette électrique séduit de plus en plus de Français. Ce moyen de transport, classé parmi les engins de déplacement personnels motorisés (EDPM), offre de nombreux avantages. Pratique et économique, il a en effet tout pour plaire. Sachez cependant qu’il existe un équipement obligatoire si vous souhaitez l’utiliser pour vos déplacements.

Les équipements obligatoires

Pour être aux normes, votre trottinette doit impérativement être dotée d’avertisseur sonore. Elle doit également être équipée de feux de position à l’avant et à l’arrière. Par ailleurs, il est obligatoire d’installer des dispositifs rétroréfléchissants à l’arrière et sur les côtés de l’engin. En outre, la trottinette doit disposer d’un système de freinage efficace. Le non-respect de ces règles peut vous valoir une amende de 11 à 35 euros. Enfin, il est indispensable de souscrire à une assurance pour circuler vos trottinettes électriques qui couvrira alors la responsabilité civile en cas d’accident. Il est même possible d’assurer une trottinette contre les vols et les actes de vandalisme. Une assurance trottinette électrique est obligatoire pour votre sécurité.

Les équipements recommandés

D’autres équipements, bien que non obligatoires, sont vivement recommandés. C’est notamment le cas du casque. Il en est de même pour les vêtements rétroréfléchissants : gilet ou brassard. Le vêtement doit être porté sur le haut du corps, de la taille aux épaules. La surface rétroréfléchissante doit couvrir au moins 150 cm². En complément, vous pouvez porter un éclairage sur le torse, le dos ou les bras. Dans ce cas, l’éclairage porté ne doit pas être éblouissant ou clignotant. Ce type d’éclairage sur le corps est néanmoins obligatoire si vous conduisez un véhicule démuni de guidon. Simplement recommandé en journée lorsque la visibilité est bonne, cet équipement est obligatoire lorsque vous roulez de nuit ou avec une mauvaise visibilité.

Autres règles à savoir pour rouler en trottinette

Conduire une trottinette électrique nécessite l’attention totale de son conducteur. C’est pourquoi il est interdit d’utiliser un système audio : casque, écouteurs ou airpods. De plus, veillez à ne pas dépasser la vitesse de 25km/heure même si vous êtes couvert par une assurance trottinette électrique. Par ailleurs, la trottinette étant motorisée, il est interdit de l’utiliser sur les trottoirs. Le trottoir est réservé aux piétons ainsi qu’aux utilisateurs d’engins de transport personnels non motorisés : roller, trottinette classique, skateboard, etc. Avec une trottinette électrique, vous devrez rouler sur une piste cyclable ou sur la chaussée s’il n’y en a pas. Par ailleurs, il est interdit de monter à plusieurs sur une trottinette. Enfin, sachez qu’il faut avoir au moins 12 ans pour conduire une trottinette électrique.

Peut-on acheter un véhicule sans apport personnel ?
Prime à la conversion : qu’est ce que c’est ?